Comment rédiger une méta description sexy pour cruiser Google

Rédiger une méta description, ce n’est pas une perte de temps. C’est elle qui aura le plus d’impact sur le référencement naturel de ta page. 

De quelle façon ? Simplement parce que la méta description incite le lecteur à cliquer sur le titre de ta page plutôt que sur un autre titre.

Le truc…! C’est de rédiger une méta description engageante qui va inciter les internautes à visiter ton site Web.

Entre la technique et la persuasion, je vais t’expliquer comment rédiger une méta description « sexy » pour cruiser Google et qui va booster le taux de visite de tes articles.

Évidemment, il y a des règles à respecter, mais attention elles peuvent changer au bon vouloir des moteurs de recherches.

Les règles de la rédaction

Rédiger une méta description commence par 3 choses sur lesquelles tu dois porter attention:

  • Le nombre de caractères
  • Le mot-clé principal
  • Le résumé de la page

Le nombre de caractères

La taille recommandée de ta méta description doit être entre 130 et 160 caractères et ça inclut les espaces.

Si tu dépasses ce nombre, tes clients ne verront pas les caractères supplémentaires.

Donc, un petit truc, insère les informations les plus importantes (dont ton mot-clé) au début de ta description.

Comme on dit souvent, l’essentiel est rédigé en premier.

Une description « sexy »

Pour ton information, Google n’utilise pas les méta descriptions comme facteur de référencement.

Mais « surprise » ça demeure un intérêt important car très souvent, notre ami utilise la méta description comme extrait dans les résultats qu’il affiche.

C’est plutôt un élément de « confort » exigé par Google. Comme ça, il n’a pas à extraire une partie du texte de la page et de te l’afficher.

Ça veut dire que ta méta description si elle est « sexy » donc engageante, influencera le taux de clic sur la page de ton site. Voilà pourquoi on veut « cruiser » Google.

Voici un exemple : Tu demandes « saut en parachute »

C’est évident que la première annonce attire plus l’attention par sa méta description. On parle d’expérience unique, d’esprit de famille, d’offrir le saut en cadeau, etc.

Méta description de Parachute Voltige

Pour la deuxième, c’est beaucoup moins « sexy ». C’est court et peu descriptif.

Méta description de Parachute Victoriaville

C’est ça qui fait toute la différence.

Les mots-clés principaux

Pour encourager Google à sélectionner ta méta description comme texte dans les résultats de recherche, il faut y mettre des mots-clés.

Pose-toi la question. De quoi va parler mon contenu? À quoi va s’attendre la personne qui va cliquer sur mon lien?

Si les bons mots-clés ne sont pas là, notre ami Google va plutôt trouver un autre extrait ailleurs.

En plus, les mots-clés de recherche de l’internaute sont toujours affichés en gras dans le résultat des moteurs de recherches. 

Le résumé de la page

Une méta description, ça doit être unique et ça doit résumer le contenu de la page. On parle ici de « teasing », soit de donner envie au client de lire le contenu.

Évite l’information ennuyeuse, préfère le « call-to-action ». Ça parait un peu direct, mais c’est réellement efficace. Surtout si tu veux promouvoir un produit ou un service en particulier.

Par exemple : Si tu veux indiquer au lecteur que, dans ton site, « tu donnes des conseils pour rédiger un article sur internet ».

Tu dois l’indiquer dans ta méta description. Comme ça, s’il demande « rédiger un article de blog » dans sa requête, tu attireras sa curiosité.

Pourquoi? Eh bien, parce que la méta description répondra à ce qu’il demande, en plus de lui fournir une information « conseils pour rédiger un article de blog » qui l’incitera à lire ton article.

Parlons d’astuces……!

Bien rédiger une méta description demande de suivre des règles, mais un peu d’astuces t’aidera aussi à la rendre « sexy » aux yeux de notre ami Google.

Ton but, c’est qu’elle soit originale et plus vendeuse que celle de la concurrence. Elle doit fournir un argument marketing puissant et toujours précis.

Des données structurées

Que ton texte soit engageant ou qu’il contienne le bons mots-clés, c’est pas suffisant pour mettre en valeur ta méta description dans les résultats de recherche.

Dis-toi qu’il est très utile d’utiliser les schémas de balisages et les données structurées pour « personnaliser » les extraits de tes pages dans les résultats de recherche.

Ok. Tu te dis, c’est quoi ces schémas et ces données. Tout simplement des micros-données comme par exemple :

  • Une évaluation sous forme d’étoile ;
  • Une note et son nombre d’avis;
  • Le temps de préparation d’une recette de cuisine;
  • Le prix du produit vendu;
  • Même des symboles ou des emoji
Méta description de tarte aux myrtilles

N’oublie pas que ton but est d’attirer le regard de l’utilisateur, mais attention il doivent être utilisés avec modération…!

La duplication des méta descriptions

Bon, tu as plusieurs pages pour vanter tes produits, ton site et attirer des clients et tu veux rédiger une meta description qui sera « sexy » pour cruiser Google.

C’est important que chaque page ait une méta description unique. Une bonne personnalisation c’est l’atout secret.

Si tu utilises la même méta description, ça donne l’impression au client que tu fais du contenu « générique ».

N’oublie pas qu’une méta description te sert à mettre en avant les avantages du produit présenté.

La duplication c’est pas « sexy ».

Critères à respecter pour rédiger une bonne méta description…! 

  • Elle doit être claire et concise (et ne pas dépasser les 160 caractères!)
  • Elle doit être unique pour chaque page; 
  • Le contenu doit être en lien avec la page;
  • Elle doit reprendre des mots-clés fréquemment utilisés dans les requêtes des utilisateurs

En respectant ces 4 points, tu augmentes les chances que Google reprenne bien ce que tu as écrit.

Et finalement, pour être certain de rédiger des méta descriptions au texte « sexy » et accrocheur, fais appel à un rédacteur professionnel. Il peut t’éviter de faire bien des erreurs!